Découverte des Eyzies en Dordogne

La commune des Eyzies possède de nombreux attraits. Les visiteurs s’intéressent à son architecture troglodytique toute particulière, mais aussi à ses espaces naturels, son art de vivre, la convivialité de ses habitants… L’on y vient aussi et surtout pour admirer ses sites préhistoriques qui nous renseignent sur l’environnement et le mode de vie des premières communautés humaines européennes.

Les Eyzies : capitale mondiale de la Préhistoire

La Préhistoire occupe une place importante dans cette localité paisible de la Dordogne, aussi bien sur le plan culturel que sur le plan économique.

Sur le plan culturel, les nombreuses découvertes archéologiques permettent de mieux comprendre le mode de vie et l’environnement des premières communautés humaines d’Europe. Les grottes des Eyzies fournissent des preuves matérielles qui viennent étayer nombre d’hypothèses scientifiques. Ces informations servent aussi bien les scientifiques que le grand public, qui ne demande d’ailleurs qu’à en apprendre davantage sur ces lointains ancêtres.

Sur le plan économique, les mêmes découvertes archéologiques sont un puissant moteur pour le développement du tourisme en Dordogne et dans la vallée de la Vézère – qu’on appelle également la vallée de la Préhistoire. Les visiteurs s’intéressent d’autant plus aux Eyzies que c’est dans cette commune que la Préhistoire, en tant que science, s’est construite. Des noms vont s’illustrer dans cette nouvelle discipline. On pense notamment à Peyrony, Lartet, Capitan ou encore aux abbés Breuil et Glory.

La capitale mondiale de la Préhistoire abrite les plus belles merveilles de l’art pariétal découvertes à ce jour. On pense entre autres à la dernière grotte ornée polychrome ouverte au public : Font-de-Gaume. La commune du Périgord noir au sein du département de la Dordogne abrite aussi le musée national de Préhistoire. L’établissement fait figure de référence pour le paléolithique supérieur. Ses collections proviennent pour l’essentiel des sites et gisements de la vallée de la Préhistoire. Lors de votre passage, n’oubliez pas de faire un détour au Pôle d’interprétation de la Préhistoire, implanté dans la commune depuis 2010. De plus cette ville de Dordogne Périgord Noir fait partie des plus beau villages de France et est classée au patrimoine mondial de l’Unesco, au même titre que sa voisine La Roque Gageac et la fameuse grotte de Lascaux.

Visitez les grottes des Eyzies

Les grottes de la vallée de la Préhistoire vous permettent de faire un bon dans un lointain passé lors de votre séjour au camping Dordogne. L’expérience consiste dans un certain sens à partir à la rencontre des occupants de ces cavités, à travers les peintures rupestres, les vestiges osseux ou encore les outils qu’ils utilisaient au quotidien.

  • La grotte des Combarelles : Considérée comme un site majeur de la culture magdalénienne, cette cavité renferme plus de six cents figurations pariétales, pour la plupart gravées.
  • La grotte de Font-de-Gaume : Le site renferme plus de deux cents gravures et peintures magdaléniennes.
  • L’abri Pataud : L’abri Pataud se troue au pied de la falaise au nord du village des Eyzies.
  • L’abri de Cro-Magnon : L’abri de l’Homme de Cro-Magnon abrite entre autres des sépultures, mais aussi des outils en silex ainsi que des éléments de parure attribués à l’Aurignacien ou au Gravettien.
  • La grotte du Roc : La grotte du Roc est connue partout dans le monde pour ses différentes cristallisations : stalactites, stalagmites, fistuleuses, gours, triangles de calcite et excentriques…

Canoë Les Eyzies

Nous avons trouvé trois agences qui proposent des balades en canoë en Dordogne et en kayak aux Eyzies en pleine nature dans la rivière Dordogne et aux alentours.

  • AVCK Animation Vézère Canoë Kayak : L’entreprise propose différentes parcours selon les envies :
    • Tursac – Les Eyzies : balade d’une heure et demie à deux heures, sur dix kilomètres.
    • La Roque-Saint-Christophe – Les Eyzies : parcours de deux heures et demie ou trois heures sur treize kilomètres.
    • Saint-Léon-sur-Vézère – Les Eyzies : grande balade de quatre heures sur dix-neuf kilomètres.
    • Château de Losse – Les Eyzies : parcours long de cinq heures et demie, sur vingt-cinq kilomètres.
  • Canoë 24 – Les Eyzies : L’entreprise propose elle aussi différents parcours :
    • Promenade de trois heurs sur trois kilomètres, pour découvrir Les Eyzies
    • Tursac – Les Eyzies : balade de deux heures sur dix kilomètres
    • Saint-Léon – Les Eyzies : balade de trois heures sur quatorze kilomètres
    • Château de Losse – Les Eyzies : parcours d’une journée sur vingt-six kilomètres.
  • Canoës Vallée Vézère : Le loueur met à disposition des vacanciers des canoës deux, trois ou quatre-places. Le matériel est adapté pour des balades avec les enfants, et même avec les chiens. Différents parcours sont au choix :
    • Parcours en descente libre : une journée complète, une demi-journée, deux heures et demie ou trois heures
    • Randos libres de deux ou trois jours : parcours de quarante-quatre kilomètres avec bivouac ou nuits en camping
    • Randonnée pédestre et canoë : randonnée pédestre de onze ou quatorze kilomètres par sentiers GR + retour à la base en canoë.

Restaurant Les Eyzies

  • Le Centenaire : C’est l’une des meilleures adresses pour goûter de la bonne cuisine française.
    • Menus : 28 à 78 €
    • Carte : autour de 50 €
    • Adresse : 2, avenue du Cingle.
  • Hôtellerie du Passeur : L’établissement sert également de la cuisine française.
    • Carte : autour de 45 €
    • Menu enfant : 9.90 €
    • Adresse : Place de la Mairie.
  • Restaurant La Maison : On y sert des plats diversifiés : ceviche de daurade, escargots au maroilles et ail doux, tarama maison œufs de cabillaud et crabe…
    • Carte : autour de 25 €
    • Menu enfant : 11.50 €
    • Adresse : Les Eyzies.